• Colloques,

Exposition - Apollinaire : le regard du poète

Publié le 12 avril 2016 Mis à jour le 18 novembre 2016
Date(s)

du 6 avril 2016 au 18 juillet 2016

Dernières entrées à 17h15 
Début de fermeture des salles à 17h45
Lieu(x)
Musée de l’Orangerie
Jardin de Tuileries (côté Seine)
75001 Paris

L’exposition Apollinaire, le regard du poète s’attache à la période où Guillaume Apollinaire a été actif comme critique d’art, essentiellement entre 1902 et 1918. Cette large quinzaine d’années, qui peut sembler réduite dans ses bornes chronologiques, va cependant concentrer un foisonnement prodigieux d’écoles, de manifestes, de tentatives et de découvertes dans le domaine des arts. La personnalité d’Apollinaire, sa sensibilité artistique, son insatiable curiosité, font de lui un témoin, un acteur et un passeur privilégié des bouleversements du début du XXe siècle. Grand découvreur de l’art de son temps, Apollinaire avait "situé une fois pour toutes la démarche d’un Matisse, d’un Derain, d’un Picasso, d’un Chirico (…) au moyen d’instruments d’arpentage mental comme on n'en avait plus vus depuis Baudelaire" déclarait Breton en 1952.

Le propos de cette exposition est de rendre l’importance qu’a pu avoir pour son époque le regard de ce poète-critique comme Baudelaire ou Mallarmé en leurs temps. Poète, critique, découvreur des arts africains, ami des artistes, Apollinaire s’est révélé un acteur central de la révolution esthétique qui donna naissance à l’art moderne.

Cette exposition souhaite explorer l’univers mental et esthétique d’Apollinaire à travers un parcours thématique : du Douanier Rousseau à Matisse, Picasso, Braque ou Delaunay, du cubisme à l’orphisme et au surréalisme, des sources académiques à la modernité, des arts premiers aux arts populaires. Elle mettra tout particulièrement à l’honneur les liens du poète avec Picasso dans une section dédiée... Elle trouve tout naturellement sa place au musée de l’Orangerie, aux côtés d’œuvres réunies par son ami Paul Guillaume, qu’il introduisit dans les cercles d’avant-garde et dont il devint le conseiller.

Commissaire générale

Laurence des Cars, conservateur général du patrimoine et directrice du musée de l’Orangerie ;

Commissaires

Claire Bernardi, conservateur du patrimoine au musée d’Orsay ;

Cécile Girardeau, conservateur du patrimoine au musée de l’Orangerie ;

Assistées de Sylphide de Daranyi, chargée d’étude documentaire au musée de l’Orangerie ;
 

Comité scientifique

Emilie Bouvard, conservateur du patrimoine au musée national Picasso, Paris ;

Laurence Campa, professeur de littérature française à l'université Paris-Ouest Nanterre ;

Cécile Debray, conservateur du patrimoine au musée national d’art moderne, Centre Georges Pompidou ;

Maureen Murphy, maître de conférences à l’université Paris I-Panthéon Sorbonne ;

Peter Read
, professeur de littérature et arts visuels à l’université du Kent.


Retour aux manifestations

Mis à jour le 18 novembre 2016