• Colloques,

SÉMINAIRE - LIRE, COMMENTER, RÉÉCRIRE - L. Picciola : « Corneille et ses propres comédies : réécritures et commentaires » et S. Robic « Réécrire la parodie : autour des Précieuses ridicules de Molière. »

Publié le 4 mars 2015 Mis à jour le 10 janvier 2018
Zepo Atho Ecriture automatique - http://www.zepoze.com/art-vivant/ecriture-automatique-et-symboles
Zepo Atho Ecriture automatique - http://www.zepoze.com/art-vivant/ecriture-automatique-et-symboles

Séminaire - Lire, Commenter, Réécrire

Date(s)

le 13 avril 2015

Séminaire organisé par Guillaume Peureux

Les activités que sont la lecture, le commentaire et la réécriture, considérées ensemble, selon qu’elles paraissent comme des démarches presque simultanées (dans le cas d’une lecture plume à la main, ou dans les manuscrits philosophiques clandestins, où le commentaire et la réécriture sont parties intégrantes de la démarche de composition), se succéder (c’est le cas de commentaires de poésie érudits), ou bien comme scindées (comme dans la rédaction d’une suite, d’une traduction, adaptation, paraphrase, etc.), révèlent des usages de la lecture et des pratiques des textes qui tendent à mettre en question les définitions courantes des notions d’auteur, de texte, d’œuvre, de tradition, de filiation et de modèle. A un âge de réécriture, où domine le modèle de l’imitation, mais où des catégories comme celles d’ «innovation» et d’ «originalité» se font cependant graduellement jour, c’est un pan complexe des rapports à la littérature dans l’Ancien Régime que les travaux de l’équipe visent à mettre au jour.

Mis à jour le 10 janvier 2018