• Colloques,

COLLOQUE INTERNATIONAL - Williams Sassine n'est pas n'importe qui

Publié le 22 avril 2014 Mis à jour le 11 avril 2018

« Écrivain de la marginalité » (Jacques Chevrier, 1996), de la « déraison » (Pius Ngandu Nkashama, 2006), du métissage, de l’errance, de la révolte, de l’espoir, de la dénonciation d’un « état honteux » (Sony Labou Tansi) ?

Date(s)

du 16 mai 2014 au 17 mai 2014

Cette rencontre propose de relire l’œuvre de Williams Sassine, auteur qui, bien qu’il ait profondément marqué les littératures d’Afrique d’expression française, reste encore injustement méconnu : en témoigne la rareté des études publiées sur son œuvre. De Saint Monsieur Baly (1973) à Mémoire d’une peau (1998), œuvre posthume, en passant par Le Jeune homme de sable (1979) et Le Zéhéros n’est pas n’importe qui (1985), l’écriture de cet auteur, légère ou grave, chargée de cynisme ou de tendresse, colorée d’un humour ravageur autant qu’émouvante de vérité, offre pourtant à l’étude une matière riche et complexe.
 
« Écrivain de la marginalité » (Jacques Chevrier, 1996), de la « déraison » (Pius Ngandu Nkashama, 2006), du métissage, de l’errance, de la révolte, de l’espoir, de la dénonciation d’un « état honteux » (Sony Labou Tansi) ? Williams Sassine conjugue tous ces aspects dans l’espace problématique de ses textes et a pleinement sa place aux côtés de ceux qui, à partir des années 1970, ont fait émerger de « nouvelles écritures africaines » (Séwanou Dabla, 1986).
 
Ce colloque nous permettra de revisiter son œuvre afin de définir les enjeux de son écriture ainsi que les aspects majeurs de sa poétique, et de déterminer la place qu’il occupe parmi les grands auteurs des littératures francophones. Outre les communications scientifiques, il sera rythmé par des fragments d’entretiens radiophoniques ou télévisuels.

 

Comité scientifique

Jean-Marc Moura (Université de Université Paris Nanterre)

Florence Paravy (Université de Université Paris Nanterre)

Stefania Cubeddu-Proux (Université de Université Paris Nanterre)

Catherine Mazauric (Université de Toulouse le Mirail)

Anthony Mangeon (Université de Strasbourg)


programme

Vendredi 16 mai

 

09h30 – Accueil des participants et ouverture du colloque

10h00 – Elisabeth Degon (bibliothécaire, Bordeaux) : « Williams Sassine, de Kankan à Conakry : itinéraires d’un indigné »

Session 1 – Le théâtre

10h30 – Pénélope Dechaufour (Univ. Paris 3) : « Le théâtre de Williams Sassine : portrait d’une époque »

10h50 – Edwige Gbouablé (Univ. Félix Houphouët Boigny de Cocody/Abidjan) : « La problématique des indépendances africaines dans le théâtre de Williams Sassine »

11h10 – Pause

11h20 – Dominique Traoré (Univ. Félix Houphouët Boigny de Cocody/Abidjan) : « Dramaturgie du déplacement et mutations postcoloniales dans le théâtre de Williams Sassine »

11h40 – Bassidiki Kamagate (Univ. de Bouaké) : « La poétique dramatique de la tristesse des indépendances africaines dans Les indépendan-tristes de Williams Sassine »

12h00 – Discussion

12h20 – Déjeuner

Session 2 – Poétique du corps et de l’espace

14h00 – Bernard Mouralis (Univ. de Cergy-Pontoise) : « De sable et de sang : Sassine et la question du corps »

14h20 – Stefania Cubeddu-Proux (Univ. Université Paris Nanterre) : « L’espace urbain de W. Sassine : une ville fantôme ? »

14h40 - Discussion

Session 3 – Littérature et politique

14h50 – Nicolas Martin-Granel (ITEM-CNRS, Paris) : « Sassine, un Diogène à Conakry »

15h10 – Ramon A. Fonkoué (Michigan Technological Univ.) : « Le héros sassinien : une lucidité toute sisyphienne ? »

15h30 – Discussion

15h40 – Pause

Session 4 – Perspectives comparées

16h00 – Abdoulaye Imorou (Univ. of KwaZulu-Natal) : « L’énigme du retour chez Williams Sassine, Dany Laferrière et Nimrod. Désillusions et perspectives »

16h20 – Sonia Le Moigne-Euzenot (Univ. Paris-Sorbonne) : « Williams Sassine et Sami Tchak. L'imposture du vide. »

16h40 – Discussion

***

17h30 – Charles-Henry Peler (comédien) : Performance autour de Mémoire d’une peau

 

Samedi 17 mai

 

9h30 – Accueil des participants

Session 5 – Humanisme et religion

10h00 – Alimou Camara (Univ. Paris Est Créteil) : « Les dieux noirs de Williams Sassine ou le messianisme en question dans l’œuvre de l’écrivain guinéen »

10h20 – Anicette Quenum (Univ. d’Abomey-Calavi) : « L’hagiographie au second degré dans Saint Monsieur Baly de Williams Sassine »

10h40 – Alexis Katambwa (Univ. de Kisangani) : « La condition humaine dans l’œuvre romanesque de Williams Sassine »

11h00 – Charlotte Baker (Univ. De Lancaster) : « Père, Professeur ou Saint ? L’enseignant dans Saint Monsieur Baly de Williams Sassine »

11h20  – Discussion


Mis à jour le 11 avril 2018