• Séminaire/Journée d'études,

Séminaire 2015-2016 de l’Observatoire des écritures contemporaines françaises et francophones

Publié le 27 octobre 2016 Mis à jour le 5 décembre 2017
Date(s)

du 25 novembre 2015 au 18 avril 2016

Lieu(x)
Unversité Paris Ouest



« Littératures de terrains »


sous la responsabilité de Jean-Marc Moura et Dominique Viart (directeurs de l’Observatoire des écritures contemporaines françaises et francophones),

en partenariat avec le Centre de recherches sur les arts et la littérature (CRAL) de l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales, l’Institut Universitaire de France, et la Maison des Écrivains et de la Littérature.

 Le séminaire de l’Observatoire des Ecritures contemporaines françaises et francophones consacrera l’essentiel de ses séances de l’année au programme de recherches sur les « Littératures de terrain » ouvert par Dominique Viart en collaboration avec le CRAL – EHESS. Il s’agit d’interroger une pratique littéraire relativement nouvelle, dont l’ampleur s’accroît au point de susciter une certaine évolution des formes esthétiques et de leurs enjeux : nombre d’œuvres ne se satisfont plus de raconter ni de représenter le réel (social, professionnel, géographique ; actuel ou historique) mais envisagent désormais la littérature comme moyen de l’éprouver et l’expérimenter. A cette fin, ces œuvres développent des pratiques de « terrain » proches de ce que les Sciences humaines et sociales – sociologie, ethnologie, histoire - entendent par ce terme (sans prétendre, bien évidemment, en respecter scrupuleusement les procédures méthodiques). Ces œuvres peuvent-elles s’attribuer des pratiques traditionnellement dévolues à d’autres disciplines, voire leur en fournir ? Quelle légitimité et quelle pertinence peut-on leur reconnaître à ce titre ? Telles sont les questions qui seront développées au cours du séminaire, dans des registres divers et des contextes différents, en favorisant le dialogue entre écrivains et chercheurs. Certaines des séances programmées croiseront ce questionnement avec celui des échanges transatlantiques porté par Jean-Marc Moura et l’Institut universitaire de France en mettant l’accent sur ce terrain particulier qu’est celui éprouvé par le voyage et les écrits qu’il suscite.

Programme

Mis à jour le 05 décembre 2017