• Séminaire/Journée d'études,

Séminaire de l'Observatoire des écritures contemporaines françaises et francophones

Publié le 5 décembre 2014 Mis à jour le 11 avril 2018
Date(s)

du 19 novembre 2014 au 15 décembre 2015

Mercredi 19 novembre, 15-17 h. - lundi 15 décembre, 14-17 h.
Lieu(x)
Université Paris Nanterre, Bâtiment L, salle R5 (19-11)
Salle à confirmer (15-12)

 
SÉMINAIRE DE L'OBSERVATOIRE DES ÉCRITURES CONTEMPORAINES FRANÇAISES ET FRANCOPHONES


Institut Universitaire de France
CSLF
2014 - 2015
responsables : Jean-Marc Moura & Dominique Viart

 

Parce qu’il réunit des spécialistes de littératures françaises et francophones, l’Observatoire des écritures contemporaines se propose de confronter, voire de faire converger les problématiques critiques élaborées dans chacun de ces champs d’étude. Pour cette première année de fonctionnement du séminaire, c’est la notion de scène énonciative qui a retenu notre intérêt. Issue de la critique anglophone et francophone au sujet d’écritures pour lesquelles il est essentiel de situer l’ancrage de la parole et d’en témoigner dans les textes, quelle que soit la forme prise par la manifestation de l’instance narrative, poétique ou discursive, elle n’est pas sans pertinence dans le contexte hexagonal.

Nous nous proposons d’en interroger les enjeux et dispositifs auxquels ils donnent lieu dans des registres divers et des contextes différents, en favorisant le dialogue entre écrivains et chercheurs. Chacune des quatre séances programmées cette année abordera ainsi un domaine différent : fictions biographiques, périphéries et centralités socio-culturelles, espaces textuels du voyage, littératures de terrain.



1ère SÉANCE : LA SCÈNE ÉNONCIATIVE DES FICTIONS BIOGRAPHIQUES

mercredi 19 novembre, 15h-17h
Université Paris Nanterre, Bâtiment L, salle R5



Invités :


Gérard Macé

Ecrivain, photographe, auteur d’une importante oeuvre littéraire (poésies, récits, essais, pensées...) dont plusieurs fictions biographiques (Le dernier des Egyptiens, Gallimard, 1988; Vies antérieures, Gallimard, 1991; L'Autre Hémisphère du temps, Gallimard, 1995) à l’occasion de la réédition du Manteau de Fortuny (1987), Le Bruit du temps, 2014.


Alexandre Gefen

Critique, maître de conférences à l’Université Paris IV, chercheur au CNRS, co-fondateur du site internet fabula, éditeur scientifique de Marcel Schwob, auteur d’une thèse intitulée Vies imaginaires : le récit biographique comme genre littéraire aux dix-neuvième et vingtième siècles, à l’occasion de la publication de Vies imaginaires, Anthologie de la biographie littéraire, Gallimard, 2014.



2ème SÉANCE : QUAND ÉCRIRE D'ICI C'EST VENIR D'AILLEURS

lundi 15 décembre, 14h-17h
Université Paris Nanterre - salle à confirmer


INVITÉS :

Abdourahman A. Waberi

Né à Djibouti ville, dans ce qui s'appelait encore la Côte française des Somalis (actuelle République de Djibouti), A. Waberi quitte son pays en 1985. Depuis son premier ouvrage, Le Pays sans Ombre, paru en 1994, il a publié une huitaine d’ouvrages entre Afrique et Occident, dans cet espace des lettres de langue française où s’affirment certains des développements actuels parmi les plus intéressants de la littérature internationale. Son dernier roman Passage des larmes (Jean-Claude Lattès, 2009) est un récit poétique sur l'exil, le fanatisme et la géopolitique de la Corne de l'Afrique que l’on peut lire aussi comme un hommage subtil à Walter Benjamin.


Pierre Bergounioux

Ecrivain, auteur d’une œuvre très abondante : romans, récits, essais, carnets, journaux, Pierre Bergounioux rappelle souvent qu’il écrit depuis un territoire originel, la Corrèze, longtemps vécue comme éloignée des centralités culturelles, dans le temps comme dans l’espace. La distance à réduire pour advenir au verbe continue de marquer l’esprit de son oeuvre. Viennent de paraître : Géologies, (Galilée, 2013), Le Style comme expérience, (L’Olivier, 2013), Exister par deux fois (Fayard, 2014).
 

Mis à jour le 11 avril 2018