• Séminaire/Journée d'études,

Séminaire de l'Observatoire des écritures contemporaines françaises et francophones

Publié le 7 décembre 2014 Mis à jour le 11 avril 2018
Date(s)

le 15 décembre 2014

lundi 15 décembre, 14-17 h.
Lieu(x)
Université Paris Nanterre, Bâtiment L, salle 205

 

Séminaire de L’Observatoire des Ecritures Contemporaines françaises et francophones

Institut Universitaire de France
CSLF
2014 - 2015
responsables : Jean-Marc Moura & Dominique Viart

 

Parce qu’il réunit des spécialistes de littératures françaises et francophones, l’Observatoire des écritures contemporaines se propose de confronter, voire de faire converger les problématiques critiques élaborées dans chacun de ces champs d’étude. Pour cette première année de fonctionnement du séminaire, c’est la notion de scène énonciative qui a retenu notre intérêt. Issue de la critique anglophone et francophone au sujet d’écritures pour lesquelles il est essentiel de situer l’ancrage de la parole et d’en témoigner dans les textes, quelle que soit la forme prise par la manifestation de l’instance narrative, poétique ou discursive, elle n’est pas sans pertinence dans le contexte hexagonal.

Nous nous proposons d’en interroger les enjeux et dispositifs auxquels ils donnent lieu dans des registres divers et des contextes différents, en favorisant le dialogue entre écrivains et chercheurs. Chacune des quatre séances programmées cette année abordera ainsi un domaine différent : fictions biographiques, périphéries et centralités socio-culturelles, espaces textuels du voyage, littératures de terrain.




2ème SÉANCE : QUAND ÉCRIRE D'ICI C'EST VENIR D'AILLEURS

lundi 15 décembre, 14h-17h

INVITÉS :
 

Tahar Bekri

Tahar Bekri est un poète né en 1951 à Gabès, en Tunisie. Il vit à Paris depuis 1976 et il écrit en français et en arabe. Il  publié une vingtaine d'ouvrages (poésie, essai, livre d'art). Sa poésie, saluée par la critique, est traduite dans différentes langues et fait l'objet de travaux universitaires. Son œuvre, marquée par l'exil et l'errance, évoque des traversées de temps et d'espaces continuellement réinventés. Parole intérieure, elle est enracinée dans la mémoire, en quête d'horizons nouveaux, à la croisée de la tradition et de la modernité. Elle se veut avant tout chant fraternel, terre sans frontières. Tahar Bekri est considéré aujourd'hui comme l'une des voix importantes du Maghreb.



Pierre Bergounioux

Ecrivain, auteur d’une œuvre très abondante : romans, récits, essais, carnets, journaux, Pierre Bergounioux rappelle souvent qu’il écrit depuis un territoire originel, la Corrèze, longtemps vécue comme éloignée des centralités culturelles, dans le temps comme dans l’espace. La distance à réduire pour advenir au verbe continue de marquer l’esprit de son oeuvre. Viennent de paraître : Géologies, (Galilée, 2013), Le Style comme expérience, (L’Olivier, 2013), Exister par deux fois (Fayard, 2014).


Prochaines séances :

3ème Séance : L’écriture du Tout-Monde

en partenariat avec l’Institut du Tout-Monde

mardi 20 janvier, 19h-21h
Maison de l'Amérique latine, 217 bd Saint-Germain, Paris 7e

Conférence : Alexandre Leupin (Pr Louisiana State University) : « Edouard Glissant et le signifiant »

Table ronde avec Adélaïde Russo (sous réserves), Benoît Conort et Jean-Marc Moura

 

4ème Séance : Vies itinérantes et architectures en paroles

lundi 9 mars, 14h-17h
Université Paris Nanterre - bâtiment L, salle à préciser

Invités : Patrick Deville et Olivia Rosenthal

 

Mis à jour le 11 avril 2018