• Séminaire/Journée d'études,

Séminaire Journal personnel et hybridation des genres

Publié le 28 juin 2013 Mis à jour le 11 avril 2018

Séminaire de l’équipe PHisTeM (poétique historique des textes modernes), Pierre-Jean Dufief

Date(s)

du 3 février 2012 au 4 mai 2012

Peut-on faire du journal personnel un genre ? Il semble difficile de découvrir des constantes dans cette écriture protéiforme qui, selon la formule de Michel Braud, prend la « forme des jours ». Le journal ne se caractérise-t-il pas par sa bigarrure, sa diversité thématique, sa variété stylistique, sa pratique du bricolage, du montage, de l’hybridation ? Les formes s’y côtoient, s’y mêlent, interagissent.

L’objet de ce séminaire sera d’étudier la naissance et le développement d’une forme à la croisée des genres, à la confluence de la poésie, de l’article de journal, de la correspondance, du théâtre. La créativité du diariste s’exprime dans la liberté de son jeu avec les écritures constituées. Les séances du séminaire envisageront ces interactions et exploreront systématiquement certains croisements particulièrement significatifs comme ceux qui lient le journal et la lettre ; l’approche se fera plurielle et panoramique quand il s’agira d’évoquer la variété de ces phénomènes d’hybridation dans quelques grands journaux du XIXe siècle ou dans des journaux mineurs, éventuellement inédits, que ces rencontres s’emploieront à faire redécouvrir.

PROGRAMME :
 
  • vendredi 3 février
Philippe Lejeune, « La naissance d’une forme »
  • vendredi 24 février
Michel Braud, « Une forme hybride ? »
  • vendredi 23 mars
Françoise Simonet-Tenant, « La lettre et le journal »
  • vendredi 4 mai
Jean-Louis Cabanès, « L’exemple du Journal des Goncourt »



Mis à jour le 11 avril 2018