• Conférence/Rencontre/Débat (recherche),
  • Numérique/Informatique,

Rencontres de la Vallée-aux-Loups 2017-2018 - deuxième séance : La frénésie de la violence.

Publié le 18 juin 2018 Mis à jour le 18 juin 2018
Date(s)

le 28 juin 2018

17h-19h
Lieu(x)

Domaine départemental de la Vallée‐aux‐Loups
Parc et maison de Chateaubriand
87, rue de Chateaubriand – 92290 Châtenay‐Malabry

Rencontres débats à la Vallée-aux-Loups - Cycle de l'année 2018

2ème rencontre


La frénésie de la violence


Intervenantes : Anne-Emmanuelle Demartini et Dominique Dupart.
Modératrice : Claude Millet.



Montrez cette violence que je voudrais voir : au XIXe siècle, la violence s’affiche, s’expose, s’étudie. Politique, militaire ou verbale, collective ou individuelle, cette violence devient, dans un siècle traversé de soubresauts, dans une société qui se pense « malade », objet de crainte et de réflexion. Dans les arts, dans le romantisme, dans la littérature frénétique ou les mélodrames, on représente, on met en scène l’excès des passions et des actions. Des figures de criminels ou de « monstres » arrêtent l’attention, fascinent, comme si ces êtres en marge disaient la vérité cachée du corps social. Quelle place la violence occupe-t-elle dans l’imaginaire social et politique ? Comment est-elle écrite et montrée ? À quelles émotions, à quelle mutation de la sensibilité, cette paradoxale promotion renvoie-t-elle ?
 
Anne-Emmanuelle Demartini est professeure d'histoire contemporaine à l’Université Paris 13. Elle est spécialiste de l’Histoire des sensibilités (XIXe-XXe siècles) et de l’Histoire du crime et de ses représentations. Membre du comité de rédaction de la Revue historique, elle a notamment publié, comme auteur ou directrice d’ouvrages, L'Affaire Lacenaire (Aubier, 2001), Monstre et imaginaire social (en collaboration avec A. Caiozzo, Créaphis, 2008) et Violette Nozière, la fleur du mal. Une histoire des années trente (Champ Vallon, 2017).

Dominique Dupart est maîtresse de conférences en littérature française à l'université de Lille III. Également romancière et poète, elle est spécialiste des rapports entre littérature, Histoire et politique. Membre des rédactions des revue Écrire l'histoire et Vacarme, elle a notamment publié Le Lyrisme Démocratique, ou la naissance de l'éloquence romantique chez Lamartine – 1834-1849 (Honoré Champion, 2012).
 
Partenaires :

Mis à jour le 18 juin 2018